Marathon fin d'année ! -10%jusqu'au 1er Janvierpour fêter la nouvelle année !  (réduction automatique en caisse)

0

Votre panier est vide

La pêche à la baleine, une course au profit.

juillet 18, 2019

Pêche Baleine bleue

Aujourd'hui nous allons nous pencher sur un sujet très peu limpide aux yeux du public et pourtant si décrié...la pêche, mais plus encore la pêche intensive des baleines.

La pêche industrielle est facteur de graves conséquences sur les écosystèmes marins ainsi que la sécurité et la qualité alimentaire. La baisse des stocks de poissons disponibles à l’échelle mondiale n’est malheureusement qu’une des multiples dérives de ces procédés industriels.

 

Présentation rapide de la baleine:

La baleine est un mammifère marin,appartenant à la grande famille des cétacés, très imposant : elle peut mesurer jusqu'à 30 mètres de long. Son poids peut aller jusqu'à 150 tonnes. Elle dispose aussi d’une langue pouvant peser 2 tonnes et de grandes dents que l’on appelle fanons. 

Ce mammifère respire à l’aide de ses poumons lorsqu'elle nage en surface. D'ailleurs certaines espèces de baleine (comme le cachalot) peuvent plonger en apnée jusqu'à 2 km de profondeur et rester sous l’eau pendant plus d’une heure.

On la trouve donc principalement en haute mer et près des côtes. Les baleines franches australes sont par exemple localisées en Antarctique mais également dans l’Océan Indien et dans le Pacifique. Elles vivent en groupe et effectuent fréquemment des migrations d’un océan à l’autre.

Cet énorme mammifère marin se nourrit simplement d’une minuscule crevette communément appelé "Krill". Mais la baleine mange aussi du plancton dans les eaux froides. Ce cétacé consomme ainsi en moyenne 2 tonnes de nourriture par jour, soit environ 730 tonnes de krill et de plancton chaque année.

La période de gestation d’une baleine dure en moyenne 6 mois. La femelle ne peut mettre au monde qu’un seul baleineau. L’accouplement se fait ventre à ventre, grâce à leurs nageoires qui leur permettent de se tenir fermement.

Une baleine peut vivre de 65 à 80 ans. L’animal est malheureusement en voie de disparition en raison des différentes chasses aux baleines pratiquées dans le monde.

Les baleines sont réputées pour produire des chants mélodieux. Ces derniers sont pour elles un moyen de communiquer, puisqu'elles vivent généralement en groupe.

Le saviez-vous?

Tandis que les autres cétacés usent de l’écholocation pour chasser, la baleine s'en sert finalement très peu.

Baleine

 

Définition de la surpêche:

La surpêche qualifie l’activité de pêche lorsque celle-ci menace le renouvellement des ressources marines (reproduction). Cela indique un épuisement des stocks de poisson disponibles dans les mers et océans sur le long terme. Depuis des décennies, des armées de bateaux sillonnent les étendues d’eau, sans arrêt à la recherche de poissons afin de faire face à la demande toujours plus croissante des consommateurs, sans se soucie le moins du monde de la cause animale ou écologique. 90 % de la mer Méditerranée serait concernés tandis que 40 % des espèces de poissons du nord-est de l’Atlantique sont en péril, bien qu’une grande partie du poisson consommé en Europe provient le plus souvent d’Asie ou d’Afrique.

Surepêche

Le Japon, leader de la surpêche:

Le Japon a annoncé son retrait de la Commission baleinière internationale et va reprendre la pêche à la baleine à visée commerciale à compter de juillet 2019.

Officiellement, le Japon a mis fin à la pêche à la baleine il y a 30 ans. Mais en réalité, les cétacés étaient tout de même chassés à des fins "scientifiques", grâce à une faille du moratoire de 1986 sur la pêche du cétacé.

Le Japon s'abstiendra cependant d'aller chasser en Antarctique. La pêche serait soi-disant limitée aux eaux territoriales et à la zone économique exclusive du Japon.

Pour le Japon, cette décision est le résultat de "l'absence de concessions de la part des pays uniquement attachés à la protection des baleines bien que des éléments scientifiques confirment l'abondance de certaines espèces de baleines". Car il est bien évident que s'il existe trop de baleines, il serait dommage de les laisser vivre.

Chasse à la baleine

C'est au 12ème siècle, selon l'Association japonaise de la chasse à la baleine, que les pêcheurs de l'archipel commencent à capturer ces animaux marins au harpon.   Puis, au début du 17ème siècle, la pratique s'organise réellement dans ce qui reste son lieu culte, la ville de Taiji (ouest), actuellement connue et très décriée à l'étranger comme un port de chasse aux dauphins. À l'apogée de la chasse, dans les années 1950, environ 2 000 baleines sont débarquées au port chaque année.

 

L'industrie cosmétique sans scrupules:

Tout d’abord il s'agit de différencier les substances constitutives des substances non constitutives. Les substances constitutives sont celles qui atteignent l’intégrité physique de l’animal. En d’autres termes, leur prélèvement implique le décès au préalable de l’animal. Les substances non constitutives ne nécessitent pas d’atteinte à l’intégrité physique de l’animal, elles sont récoltées sans danger pour lui, par exemple la cire d’abeille. Seules les substances constitutives provenant d’animaux d’élevages sont autorisés en cosmétique. Ainsi les produits contenant de la graisse de baleine sont interdits sur le territoire européens depuis plusieurs années. Pourtant la baleine a servi pendant longtemps en cosmétique. Plus de 20 000 baleines étaient tuées afin de faire des savons, du rouge à lèvre, le blanc des cachalots étaient utilisés pour donner à la crème une consistance plus douce que la cire d’abeille elle même. Ne nous leurrons pourtant pas, si une législation existe à présent pour parer à cette pratique, il est bien évident qu'elle continue pourtant de manière clandestine.

Produit animal               

 

Sensibilisation auprès du jeune public:

Il est important d'instruire et de prévenir les jeunes générations et cela dès qu'un enfant est en âge de comprendre de quoi il s'agit. 

C'est donc dans ce but que la présence de jouets pédagogiques ou mêmes parmi les plus basiques (peluches, marionnettes, etc) est essentielle. En effet, dans ce monde actuel hyper-numérisé et axé sur le loisir facile, un enfant de 6 ans ne saurait vous dire à quoi ressemble un cachalot. Or, la sensibilisation passe tout d'abord par la connaissance de ce que l'on défend. Ainsi, nous ne pouvons qu'exhorter les parents à instruire leurs enfants de manière ludique en revenant aux bases de l'éducation: introduire la connaissance à travers un doudou, qui va devenir familier.

Malheureusement, ce fléau ne touche pas que les animaux marins. Rendez-vous sur notre article traitant de la déforestation pour en savoir plus.

 

Et voilà, chers amis, en espérant que ce blog vous aura plu, ,n'hésitez pas à vous engager encore davantage pour la sauvegarde des baleines !

A bientôt !!!           


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

Tu aimes les animaux en peluche ?

Pourquoi choisir Peluches-Animaux ?