juin 06, 2019

LA MALTRAITANCE ANIMALE

Bonjour à tous, amoureux des animaux et bienvenue sur ce nouveau blog, consacré à un sujet des plus importants et qui a tendance à prendre de plus en plus de place dans nos préoccupations quotidienne et c'est tant mieux ! 

Tout d'abord, un seul chiffre significatif : en 2019, la SPA a déjà enregistré dans notre pays près de 9 000 signalements pour maltraitance, soit 36% de plus qu’en 2018... 

Nous allons en effet évoquer aujourd'hui la protection animale sous tous ses aspects et pour l'occasion, c'est Torti la tortue en personne qui va prendre la parole. C'est parti ! 

Peluche tortue

 

La maltraitance animale, qu'est-ce que c'est ? :

Tout d'abord, il est nécessaire de rappeler que la maltraitance vis-à-vis des animaux ne se limite pas comme beaucoup de gens le pensent à uniquement battre ou affamer son animal de compagnie, toutes espèces confondues. En effet, la maltraitance peut prendre plusieurs visages et être parfois très difficile à déceler, sous couvert d'une apparence de maîtres biens attentionnés sous tout rapport. Le simple fait de conditionner votre animal dans une atmosphère stressante (cris, voix perçantes) sans vous soucier de lui suffit à être apparenté à de la maltraitance. Votre animal va vivre dans une tension permanente due à vos excès non contrôlés et ainsi se retrouver avec des séquelles mentales, mais aussi physiques avec développement de troubles du comportement ou problèmes cardiaques par exemple.

 Bébé bouvier bernois

Plus généralement, on connaît surtout les cas de violences physiques ou de malnutrition infligées à nos amis les bêtes par d'ignobles crapules, qui agissent quasiment toujours dans l'ombre afin de rester impunis de leurs forfaits. Soyez donc sur vos gardes, les amis, et n'hésitez pas à intervenir si vous soupçonner ne serait-ce qu'un début de signe de maltraitance sur un animal. Dans tous les cas, il n'existe pas de "petite maltraitance": si vous battez votre animal, si vous humiliez votre animal, si vous avez un comportement agressif envers lui, si il vit dans un environnement malsain et anxiogène, si vous ne lui apportez pas les soins nécessaires à sa santé...tout ceci fait partie de ce que l'on appelle la maltraitance animaleMaltraiter un animal, c’est lui faire subir un acte visant à le faire souffrir (acte volontaire) mais aussi des actes de négligence (actes passifs). Même si l’on s’abstient d’être cruel, on peut faire souffrir son animal, par négligence, maladresse ou inattention alors prudence !

Ne pas souffrir de faim ou de soif, ne pas être victime d'inconfort, ne pas subir de douleurs, blessures ou maladies, pouvoir exprimer un comportement naturel pour son espèce et ne pas éprouver de peur ou de détresse paraissent pour beaucoup comme des choses logiques. Pourtant,les situations sont nombreuses où ces droits naturels ne sont pas respectés : l’industrie cosmétique et les laboratoires pharmaceutiques qui utilisent les animaux pour tester les produits, et plus généralement la recherche scientifique, l’industrie textile pour les fourrures, les spectacles et divertissements (zoo, corrida, cirque, aquarium, combats d’animaux etc.), l’élevage et les abattoirs, la chasse et la pêche, le tourisme, lorsque les animaux deviennent des attractions, sont des lieux de cruauté envers les animaux. La meilleure des réponses de votre part chers amis? Boycottez ! 

 Delphinarium

Etre simplement négligent, c’est aussi de la maltraitance ! Mais, plus proche de nous, un comportement inapproprié avec son animal est aussi une maltraitance. Il n’est pas besoin d’être cruel ou brutal ; par simple négligence, méconnaissance du mode de vie de l’animal, maladresse ou inattention, on peut maltraiter son animal. Les exemples sont nombreux : l’oublier dans une voiture au soleil, sans aération et sans eau, lui offrir un abri inadapté, le priver de nourriture pour le punir, lui mettre un collier trop serré ou une attache trop courte ou trop lourde pour sa taille, le laisser en état de déshydratation ou trop attendre pour lui donner des soins nécessaires, ou encore nourrir son chien avec de l’alimentation « vegan » qui ne lui convient pas etc.

 Chat triste

 

Qui contacter en cas de maltraitance? :

 Si vous êtes témoin d'un acte de maltraitance ou de cruauté envers les animaux, après avoir rassemblé tous les éléments de preuve, il est possible de :

 

  • contacter une association de protection des animaux, qui pourra vous conseiller et même se porter partie civile ;
  • directement porter plainte auprès du poste de police le plus proche du lieu de l'infraction ;
  • également saisir le Procureur de la République du lieu de commission de l'infraction,en apportant tous les éléments de preuve, par lettre simple.

 

Pour les animaux maltraités dans le cadre de structures professionnelles, l’alerte doit se faire auprès des services vétérinaires de la Direction départementale de la Protection des populations.

 

Que risque le propriétaire d’un animal qui brutalise son animal ?:

S’il ne respecte pas ses obligations, le propriétaire d’un animal maltraité risque jusqu'à 750 euros d’amende. En effet, le code pénal sanctionne la personne qui aura blessé ou occasionné la mort à un animal domestique volontairement ou involontairement.

En cas de condamnation, le tribunal peut également décider de confier l'animal  une association de défense des animaux qui pourra en disposer librement et interdire au propriétaire de l’animal de posséder un animal de manière temporaire ou définitive.

En cas de sévices graves, ou de nature sexuelle, ou d’actes de cruauté envers un animal domestique ou apprivoisé ou tenu en captivité, le contrevenant risque 2 ans de prison et 30 000€ d'amende, assorti ou non d'une interdiction définitive ou provisoire de détenir un animal, ce qui n'est encore pas cher payé.

 

L'activisme positif :

Pour vous impliquer encore davantage, la meilleure solution est de rejoindre une association telle que la Société Protectrice des Animaux ( SPA) et d'y devenir bénévole. Cela vous permettra d'être plus averti sur le comportement animal et les méthodes à adopter avec nos amis les bêtes. Sur le plan international, les plus dévoués d'entre nous peuvent adhérer à celle que l'on ne présente plus, Greenpeace ! C'est une organisation internationale. Elle est présente sur tous les continents et tous les océans grâce à ses 28 bureaux nationaux et régionaux et ses trois bateaux. Elle compte plus de trois millions d'adhérents à travers le monde qui la soutiennent et agissent avec elle pour l'environnement et les animaux

Greenpeace est une organisation indépendante des Etats, des pouvoirs politiques et économiques, n'est soutenue par aucun parti et n'en soutient aucun.

Bateau Greenpeace                   Logo Greenpeace

Ainsi vous disposez d'un panel d'associations diverses et variées pour vous impliquer dans ce combat.

Chez Peluches-animaux.fr, nous avons choisi de reverser 5% de chaque vente à l'association française 30 millions d'amis, pour participer à notre échelle à l'application de nos convictions et lutter contre les dérives liées à la faune et la flore de notre planète !  

Pingouin en peluche

Comme avec cette peluche pingouin toute douce et mignonne qui n'attend que vous sur notre site

(Si vous êtes de fervents défenseurs de ces jolis oiseaux, vous pouvez rejoindre l'association GPS, the Global Pinguin Society, qui lutte pour leur sauvegarde au niveau mondial!)

 Et voilà chers amis, Torti la tortue espère que ce blog vous aura encore davantage instruit et sensibilisé sur la protection de nos petites boules de poils préférées! A bientôt !  Tortue au revoir


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

Tu aimes les animaux en peluche ?

Pourquoi choisir Peluches-Animaux ?